Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : ANTICORPS ANTI-PLAQUETTAIRES
Valeurs de référence Absence d'anticorps
Délai de réponse 15 J
Type de tube à utiliser M + S (Tube EDTA bouchon mauve + tube sec bouchon rouge)
Tarification (Nbre de B) 350 B
Définition - physiologie Les anticorps associés aux plaquettes (immunoglobuline plaquettaires totales, immunoglobulines liées à la surface des plaquettes) sont révélés par techniques directes.
Les anticorps anti-plaquettaires sériques sont révélés par techniques indirectes. Toutes les classes d’immunoglobulines sont représentées mais ce sont les IgG qui sont largement majoritaires. Il s’agit d’allo- ou d’auto-anticorps. Les auto-anticorps réagissent avec toutes les plaquettes humaines normales, ils n’ont donc jamais d’allo-spécificités.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon Sang prélevé sur EDTA pour les anticorps anti-plaquettaires (technique directe) et sérum pour les anticorps anti-plaquettaires (technique indirecte)
Intérêt clinique - Interprétation des résultats La recherche d’anticorps anti-plaquettaires se situe dans le contexte d’une allo-immunisation ou d’une auto-immunisation.
Thrombopénies périnatales par allo-immunisation foeto-maternelle anti-plaquettaires:
2,5% des femmes (en France) ne possèdent pas l’antigène plaquettaire PlA1 contre lequel elles peuvent s’immuniser à l’occasion d’une grossesse si l’enfant est PlA1+ . Habituellement, les purpuras thrombopéniques qui peuvent en résulter surviennent sur un terrain immunogénétique particulier, caractérisé par la présence de l’antigène HLA-DR3.

Thrombopénies par allo-immunisation transfusionnelle:
La capacité d’immunisation est plus importante chez la femme, elle varie également avec la maladie du sujet transfusé (apparition fréquente chez le cirrhotique).

Auto-anticorps anti-plaquettaires:
Ils sont détectés dans le purpura thrombopénique auto-immun. Ils peuvent être associés à d’autres pathologies tels que: LED, Syndrome lympho-prolifératif, infection par HIV, ... .

Retour analyses