Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : CHOLESTEROL
Valeurs de référence La cholestérolémie varie en fonction du sexe, de l'âge et du mode de vie.
Dans le cas du cholestérol, les valeurs de référence ne représentent pas un reflet de la réalité, mais bien un objectif qu'il est souhaitable d'atteindre.
A titre indicatif un taux < 190 mg/dL est habituellement considéré comme favorable chez un individu âgé de 35 à 45 ans s'il n'existe aucun désordre lipidique et si les autres facteurs de risques sont acceptables.

Valeur souhaitable: < 190
Risque modéré: 200 – 240
Risque élevé: > 240

Unités du laboratoire mg/dL
Délai de réponse 0 (répondu le jour de la réception si reçu avant 16h)
Type de tube à utiliser S
Tarification (Nbre de B) 80 B
Définition - physiologie Le cholestérol est un élément indispensable au maintien de la structure et de la fonction de la membrane cellulaire. Il est également l'élément de base de la synthèse des hormones stéroïdiennes. Les sièges principaux de la biosynthèse du cholestérol sont le foie, l'intestin, les surrénales et les gonades. Le cholestérol circulant est catabolisé au niveau hépatique par conversion en sels biliaires et stéroïdes neutres éliminés avec la bile.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon L'analyse est réalisée sur sérum. En cas de mesure du seul cholestérol total, le jeûne n'est pas indispensable. Par contre la réalisation d'un bilan lipidique complet (avec mesure des triglycérides et du HDL-cholestérol) requiert un jeûne de 12 h.
Il est recommandé de :
- faire la mesure du cholestérol lorsque le patient est dans un état métabolique stable, et a gardé son alimentation habituelle et un poids stable au cours des 2 semaines précédant la prise de sang;
- vu la variabilité intraindividuelle, ne prendre une décision médicale que sur la base de deux analyses séparées par au moins 1 semaine;
- attendre 3 mois après un événement critique (infarctus, infection, traumatisme), car toutes ces conditions provoquent un abaissement du cholestérol.
Le cholestérol total est fortement augmenté en cours de grossesse.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats On considère que toute augmentation du cholestérol total de 1% entraîne une augmentation de 2% du risque d'affection coronarienne. Cependant ce sont les LDL qui jouent spécifiquement un rôle pathogène dans le développement de l'athérosclérose. Dès lors le LDL-cholestérol est un meilleur reflet du risque que le cholestérol total. Si on a longtemps considéré que seul le cholestérol total devait être mesuré au cours d'un examen de screening, les dernières recommandations du NCEP("National Cholesterol Education Programme") suggèrent de faire d'emblée un bilan lipidique complet avec mesure du cholestérol total, HDL-cholestérol et triglycérides et calcul du LDL-cholestérol. De plus l'évaluation globale du risque tiendra compte des autres facteurs (tabagisme, hypertension, obésité, diabète).

Retour analyses