Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : COMPLEXES IMMUNS
Valeurs de référence Absence d'immuncomplexes circulants.
Délai de réponse 10 J
Type de tube à utiliser S
Définition - physiologie Les complexes immuns sont des structures macromoléculaires résultant de la combinaison, en proportion variable, de molécules d'antigènes et d'anticorps. Ils peuvent être formés soit localement dans un tissu et induire une réaction d'Arthus, soit dans la circulation sanguine et véhiculés dans l'organisme. Certains de ces complexes immuns peuvent se révéler pathogènes. Il apparaît que les manifestations cliniques, souvent plurifocales, dépendent étroitement des propriétés physico-chimiques et de la taille des immuncomplexes. Le dépôt de complexes immuns induit localement des lésions inflammatoires avec intervention du complément. Un mécanisme pathologique important, mais toutefois non exclusif, est l'appel par les anaphylatoxines (C3a, C5a) des polynucléaires qui phagocytent des complexes immuns et libèrent leurs enzymes lysosomiales, principaux agents responsables de l'atteinte tissulaire.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon L'analyse est réalisée sur sérum.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats La maladie sérique: elle résulte de l'injection de sérum hétérologue; sa fréquence est en nette régression depuis la diminution de la sérothérapie et l'utilisation de γ globulines purifiées.
- La participation des complexes immuns dans la pathogénie d'un certain nombre d'affections présentant toutes des anomalies immunologiques importantes semble établie. C'est le cas du lupus érythémateux disséminé, de la polyarthrite rhumatoïde, du syndrome de Sjögren, des vascularites allergiques et autres angéites.
- Glomérulonéphrites aiguës ou chroniques à complexes immuns.
- En pathologie infectieuse, les complexes immuns peuvent être retrouvés dans un certain nombre de cas notamment: endocardites bactériennes et maladies parasitaires (Schistosomiases, malaria, trypanosomiases, ...) .

Retour analyses