Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : CUIVRE
Valeurs de référence Sérum:
6 – 12 ans : 80 – 160 mg/dL
Hommes : 70 – 140 mg/dL
Femmes : 80 – 150 mg/dL

Urines 24 H
10 - 50 µg/g créat.

Délai de réponse Sérum : 5 J
Urines : 7 J
Type de tube à utiliser Sérum : S
Urines : U24
Tarification (Nbre de B) Sérum : 300 B
Urines : 300 B
Définition - physiologie Le cuivre est un oligo-élément dont la distribution dans l'organisme est ubiquitaire. La cuimajeure partie du cuivre alimentaire est éliminée dans les matières fécales. L'essentiel du cuivre absorbé est retenu dans l'organisme, seule une petite fraction est éliminée dans les urines. Le cuivre sanguin est essentiellement lié à la céruloplasmine. Dans les cellules de l'organisme, le cuivre est stocké par association à diverses protéines, prenant part aux réactions d'oxydo-réduction. Le cuivre joue un rôle important dans le métabolisme du fer : la déficience en cuivre
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon Le dosage se réalise sur sérum et urines de 24 h. L'hémolyse invalide le test.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Une augmentation du cuivre sérique se constate s'il y a:
- syndrome inflammatoire.
- cirrhose.
- néoplasies diverses, et notamment du système hématopoïétique.
La cuprémie est diminuée:
- dans la maladie de Wilson (avec abaissement de la céruloplasmine et hypercuprurie associée).
- dans les protéinuries importantes (une quantité appréciable de céruloplasmine se retrouve dans l'urine).

Retour analyses