Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : HORMONE DE CROISSANCE (GH)
Valeurs de référence < 3.5 ng/mL
Unités du laboratoire ng/mL
Délai de réponse 10 J
Type de tube à utiliser S
Tarification (Nbre de B) 400 b
Définition - physiologie L'hormone de croissance (GH) est une protéine produite par les cellules somatotropes de l'antéhypophyse. Sa sécrétion est stimulée par le GHRH et inhibée par la somatostatine. Elle induit la croissance des organes via une stimulation de la synthèse protéique. Son action est en partie directe et en partie médiée par les IGFs ("insulin-like growth factors"). La concentration plasmatique de l'hormone de croissance reste stable et basse durant la plus grande partie de la journée. Des pics sécrétoires se produisent après les repas, l'exercice et en réponse au stress. De plus le taux plasmatique augmente fortement durant le sommeil.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon L'analyse est réalisée sur sérum.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats La GH est sécrétée par certains adénomes hypophysaires, entraînant une élévation du taux plasmatique, avec gigantisme chez l'enfant et acromégalie chez l'adulte. La déficience en GH est une cause, relativement peu fréquente, de retard de croissance. Chez l'adulte la déficience en GH a rarement un impact clinique. Vu le caractère pulsatile de la sécrétion de GH, son dosage dans un prélèvement aléatoire est peu utile, sauf valeur très élevée (> 40 ng/mL). Un dosage isolé d'IGF-I est lui informatif vu la plus grande stabilité des taux plasmatiques. Cependant le dosage de la GH est utile dans le cadre de tests de stimulation (insuline, arginine, L-dopa, clonidine…) ou de freination (surcharge en glucose).

Retour analyses