Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : HEMOCULTURE
Valeurs de référence STERILE au sens strict à NEGATIVE en intégrant les critères interprétatifs ci-dessous
Définition - physiologie Le courant circulatoire est un système fermé et strictement stérile. Dans les conditions normales, toute intrusion de micro-organismes dans ce système stérile est rapidement neutralisée par le système immunitaire. Toute faille dans ce système de défense peut entraîner une bactériémie ou une fongémie, celle-ci étant définie comme la présence transitoire ou permanente de bactéries ou de levures dans le courant circulatoire. L’invasion se fait généralement : - soit par drainage indirect (via le système lymphatique) dans le système vasculaire à partir du foyer infectieux d’un organe (abcès par exemple) ou d’une flore locale particulièrement riche (extraction dentaire par exemple); - soit directement par voie intraveineuse par l’utilisation d’aiguilles et autres matériels de prélèvements/injections.(consommation de drogues par voie intraveineuse) - ou encore via d’autres instruments médicaux invasifs comme les sondes et les cathéters.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon Ces prélèvements sont effectués de préférence lors de frissons ou d'élévation thermique, en l'absence d'antibiothérapie. Le nombre de bactéries dans le sang étant faible (0,1 à 1 germe/mL), il est nécessaire de disposer d’un volume suffisant (>ou = à 20 mL par set) et donc de multiplier les hémocultures. Dans le cas d’un épisode fébrile aigu et si une antibiothérapie doit être initiée immédiatement, prélever 2 sets, à des sites différents, dans un délai de 10 minutes. Dans le cas d’un épisode non-aigu et si une antibiothérapie ne doit pas être commencée tout de suite, prélever 2 ou 3 sets dans une période de 24 heures. avec un délai de 3 heures minimum entre chaque prélèvement. Si on suspecte une endocardite il convient de prélever 3 sets en 3 sites différents dans les 1 à 2 heures. Pour les enfants on prendra entre 1 et 20 mL par set d’hémoculture en fonction du poids. On prendra dans la mesure du possible, un flacon aérobie et un flacon anaérobie. Ne pas utiliser les flacons présentant un trouble. Le prélèvement s'effectue après s’être lavé et désinfecté soigneusement les mains et après triple désinfection du site de ponction avec de l’alcool à 70°. Laisser sécher l’alcool avant de prélever. Ne plus palper la veine après désinfection. Désinfecter aussi préalablement les bouchons des flacons avec de l’alcool à 70 ° Dans le cas d'un bilan, prélever toujours les flacons pour l’hémoculture en premier lieu avant les autres tubes. Envoyer rapidement (maximum 2 heures) les flacons au laboratoire, le transport se fait à température ambiante, jamais à 4°C
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Le diagnostic étiologique d’une bactériémie ou d’une fongémie constitue la principale indication d’une hémoculture. L’hyperthermie ( > 38° 5 ), l’hypothermie (< 36° 5 ) et les frissons en constituent les principaux signes évocateurs. L’hypotension inexpliquée et certaines marbrures musculo-cutanées (traduisant une souffrance tissulaire) peuvent aussi évoquer un sepsis sévère même en l’absence de fièvre. A côté de cette indication principale, le contrôle de la négativation en cours de traitement d’une endocardite infectieuse déjà diagnostiquée constitue la deuxième indication d’une hémoculture. Quant à l’interprétation des résultats d’une hémoculture positive, elle se base sur un certain nombre de critères tels que la fréquence d’isolement du même germe sur plus d’une hémoculture effectuées à des moments différents, le fait de retrouver le même germe sur deux prélèvements effectués à deux endroits différents, et surtout la nature du germe isolé. On divise les germes en trois catégories : – un groupe de germes considérés à plus de 90 % comme des pathogènes quasi constants (Staphylococcus aureus, Escherichia coli et les entérobactéries, Streptococcus pneumoniae, Pseudomonas aeruginosa et Candida albicans) ; – un groupe de germes considérés à plus de 90 % comme des contaminants quasi constants (Corynebacterium sp, Bacillus sp –sauf B. anthracis -, Propionibacterium acnes et Micrococcus spp.) ; – un groupe de germes qui peuvent être considérés comme contaminants ou comme pathogènes suivant le contexte et dont les Staphylocoques coagulase négative constituentles exemples les plus fréquents. En dehors de cette liste, la signification de tout autre germe isolé d’une hémoculture positive prélevée dans les conditions strictes décrites plus haut, dépend de chaque situation clinique particulière.

Retour analyses