Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : ANTICORPS ANTI-HELICOBACTER PYLORI
Valeurs de référence Valeurs de référence pour anticorps IgG : < 10 U/mL
Valeurs de référence pour anticorps IgA : < 250 UA
Délai de réponse 2/s (2X/sem)
Type de tube à utiliser S (toube sec - bouchon rouge)
Tarification (Nbre de B) 200 B
Définition - physiologie Helicobacter pylori (anciennement appelée Campylobacter pylori) est une bactérie Gram négative, spiralée, infectant l'épithélium gastroduodénal, responsable de gastrites ou d’ulcères gastro-duodénaux.
Le diagnostic d'une infection par Helicobacter pylori est bactériologique.
L'examen bactériologique doit être réalisé sur biopsie, la bactérie résidant dans et sous la couche de mucus pour survivre dans un environnement très acide.
L'examen sérologique repose principalement sur des techniques immuno-enzymatiques qui utilisent des préparations d'antigènes purifiés d'Helicobacter pylori et mettent en évidence la présence d'IgG, d’IgM ou d’IgA spécifiques, qui peuvent être une aide au diagnostic chez les personnes symptomatiques.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon L'analyse est réalisée sur sérum
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Lors d’une infection récente, les IgM sont fugaces.
Les IgA sont associées à l’infection , mais manquent à la fois de spécificité et de sensibilité.
Les IgG sont clairement associées à l’infection par H pylori.
En cas d’infection chronique les IgG et les IgA sont présentes.
L’infection persistante à H. pylori est un facteur de risque de développement des carcinomes et lymphomes gastriques. Les individus souffrant de gastrites ou d’ulcères associés à H. pylori doivent donc recevoir une antibiothérapie associée aux traitements symptomatiques.
La présence de H. pylori doit être documentée par biopsie (culture du germe, test à l’uréase, histologie).

La sérologie est d’un intérêt limité :
- Les personnes asymptomatiques porteuses d’H. pylori possèdent des anticorps (soit jusqu’à 70% de la population adulte). La sérologie n’est un argument diagnostique que chez les personnes symptomatiques.
- L’évolution des anticorps sous traitement antibiotique est variable : diminution, avec des délais variables ou persistance, malgré l’éradication. Le contrôle de cure doit se faire de préférence par d’autres examens (breath test à l’uréase).

Retour analyses