Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : EPREUVE D'HYPERGLYCEMIE PROVOQUEE (VOIE ORALE) : HGPO
Valeurs de référence cf. Standards of Medical Care in Diabetes – 2014 (American Diabetes Association)

Glycémie à jeun < 100 mg/dL
Glycémie après 120 min. < 140 mg/dL

Valeurs de référence chez la femme enceinte
• Test 75 g OGTT à jeun < 92 mg/dL
1h < 180 mg/dL
2h < 153 mg/dL

• Test de screening (O’Sullivan) 1h < 140 mg/dL

• Test diagnostique 100 g OGTT à jeun < 95 mg/dL
1h < 180 mg/dL
2h < 155 mg/dL
3h < 140 mg/dL
Définition - physiologie Après avoir réalisé un prélèvement en vue de la détermination de la glycémie (et de la glucosurie à jeun), une dose standard de glucose est administrée per os au patient. Les variations de la glycémie (et de la glucosurie) sont suivies de demi-heure en demi-heure pendant 2 heures (ou plus). Chez l'individu normal, l'absorption intestinale du glucose est rapide et la concentration sanguine augmente jusqu'à une valeur maximale de l'ordre de 150 mg/dL. L'augmentation du taux de glucose stimule l'insulinosécrétion pancréatique dont l'effet se manifeste endéans les 30 à 60 min. par la diminution de la glycémie. Très souvent, le captage tissulaire du glucose est suffisant pour provoquer une onde hypoglycémique (environ 2 heures après le début du test). Pendant ce temps, si la fonction rénale est normale, aucune glucosurie n'est décelée.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon • Premier prélèvement sanguin sur plasma fluoré pour déterminer la glycémie à jeun.
• Administration d’une dose standard de glucose.
• Adulte : 75 g
• Enfant : 1.75 g/kg (avec un maximum de 75 g)
• Prélèvement d’un tube fluoré toutes les 30 min. et allant jusque 120 min. (ou plus).

NB : Chez la femme enceinte on réalise, entre la 24ème et la 28ème semaine de gestation :
• soit un test en 1 étape, test recommandé actuellement :
Administration de 75 g de glucose, prise de sang à jeun, après 1h et après 2h.
• soit un test de screening en 2 étapes :
prise de 50 g de glucose et mesure de la glycémie 1h plus tard (test de O’Sullivan). Si le
test de screening est positif, on réalise alors le test diagnostique avec 100 g de glucose
et des prélèvements à jeun, après 1h, 2h et 3h.
Diverses précautions doivent être prises afin de pouvoir interpréter correctement le test :
• La première glycémie est réalisée le matin après un jeûne de 8h.
• Le patient doit s’abstenir de tout exercice physique pendant l’épreuve et ne pas fumer.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Les indications principales de l’épreuve de tolérance au glucose (prise orale) sont :
• Le dépistage du diabète sucré.
• L’investigation des hypoglycémies fonctionnelles : nécessite des prélèvements s’étalant sur
une durée plus longue (jusqu’à 4h).

Les résultats s’interprètent en fonction de l’allure générale de la courbe d’hyperglycémie
ainsi que des valeurs mesurées aux différents temps. Une attention particulière est portée
aux valeurs des glycémies à jeun et à 120 min. La courbe d’insulinémie (ou de C-peptidémie)
permet dans certains cas d’affiner le diagnostic. La tolérance au glucose diminue avec l’âge.
Pendant la grossesse, la tolérance au glucose tend à diminuer.

• Diagnostic de diabète si :
valeur à jeun ≥ 126 mg/dL
ou valeur à 120 min. ≥ 200 mg/dL
• Risque élevé de diabète (pré-diabète) si :
valeur à jeun comprise entre 100 et 125 mg/dL
ou valeur à 120 min. comprise entre 140 et 199 mg/dL.
• Diagnostic de diabète gestationnel :
- OGTT 75 g : diagnostic établi dès qu’une seule des valeurs est dépassée
- OGTT 100 g : deux valeurs au moins doivent être dépassées.

Retour analyses