Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : IgE totales
Valeurs de référence - Si < 20 KUI/L : origine atopique peu probable.
- Si > 120 KUI/L : origine atopique probable (si infection parasitaire exclue).
Unités du laboratoire KUI/L
Délai de réponse 1 jour
Type de tube à utiliser S
Tarification (Nbre de B) 250 B
Définition - physiologie Les IgE sont les principaux anticorps responsables des réactions d'hypersensibilité immédiate, c'est-à-dire d'une forme anormale de réactivité immunologique. Ils possèdent la propriété de se fixer par l'intermédiaire du fragment Fc (voir immunoglobulines) sur les mastocytes et les basophiles, les fragments Fab, qui possèdent la spécificité antigénique, pointant vers l'extérieur. Lors d'un deuxième contact avec l'antigène (appelé dans ce cas allergène), ces cellules libèrent des substances actives: histamine, sérotonine,... . L'effet physiologique de ces médiateurs est complexe. Elle se traduit notamment par une vasodilatation avec augmentation de la perméabilité vasculaire entraînant dans le compartiment extra-cellulaire la fuite d'eau et de diverses molécules, dont les IgG. Chez les individus normaux, les immunoglobulines de la classe des IgG de même spécificité que les IgE éliminent par compétition les allergènes et contribuent donc en partie à la régulation du phénomène. Par contre, chez les personnes dites "sensibilisées", ce processus semble perturbé et la boucle des IgE est amplifiée. Si la production des IgE est suffisante pour sensibiliser de nombreux mastocytes, la réaction d'hypersensibilité est importante et générale (choc anaphylactique rare). Dans la majorité des cas cependant, la réaction reste limitée à un certain territoire et entraîne des manifestations cliniques diverses regroupées sous le vocable de réactions allergiques d'atopie.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon Le dosage est réalisé sur sérum.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Lorsque le taux des IgE totales sériques dépasse un certain seuil et/ou en présence de manifestations cliniques évocatrices, le diagnostique d'hypersensibilité immédiate peut être envisagé. Il sera affiné par la recherche des IgE spécifiques ou par la recherche directe des allergènes: tests cutanés, test de provocation. Les deux formes cliniquement distinctes de l'hypersensibilité immédiate sont:

L'anaphylaxie : Elle se manifeste surtout après injections de sérum xénogénique, piqûres d'insectes, prise de certains médicaments pénicilline), etc . . .

L'atopie. Suivant les territoires, on distingue:
- Asthme bronchique: dans un nombre important de cas (40 %), le taux des IgE totales ne dépasse pas le seuil des 100 UI/mL. Certains auteurs ont mis en évidence, une autre voie réactionnelle que celle des mastocytes-IgE: celle des macrophages-plaquettes.
- Rhinites allergiques.
- Urticaire atopique.
- Syndrome digestif: allergie alimentaire.

Retour analyses