Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : ISO-LDH
Valeurs de référence LHD1 : 20 - 33 %
LDH2 : 27 - 39 %
LDH3 : 19 - 27 %
LDH4 : 6 - 12 %
LDH5 : 4 - 15 %
Unités du laboratoire %
Délai de réponse 1/s
Type de tube à utiliser S
Tarification (Nbre de B) 200 B
Définition - physiologie Enzymes de la glycolyse, les lactates déshydrogénases (LDH), sont abondantes dans de nombreux tissus différents. L'électrophorèse des LDH met en évidence cinq isoenzymes que l'on numérote de 1 à 5, la LDH1 étant la fraction la plus rapide à l'électrophorèse. Les proportions relatives sont variables d'un tissus à l'autre. Cette propriété permet de mieux cerner l'origine d'une hyperactivité des LDH. Le tableau ci-dessous reprend les répartitions des iso-LDH
% isoenzyme 1 2 3 4 5
Coeur 48 35 13 2 1
Reins 33 34 24 7 1
Pancréas 27 32 27 9 5
Globules rouges 36 44 15 4 2
Surrénales 4 19 37 33 9
Poumons 4 14 32 30 20
Rate 5 14 29 323 20
Leucocytes 3 15 22 13 47
Foie 1 2 7 12 77

Prélèvement - Propriétés de l'échantillon L'analyse est réalisée sur sérum. L'hémolyse invalide le test.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats En pathologie hépatique: La LDH5 augmente en cas de souffrance cellulaire. L'hyperactivité des LDH5 est, tenant compte de leur temps de demi-vie court, un bon reflet du caractère actif du processus cytolytique. Notons qu’une augmentation de la fraction 5 peut coexister avec des LDH totales normales. Dans l'infarctus du myocarde: Il y a augmentation de la la LDH1. Le rapport LDH1/LDH2 tend à s'inverser et devenir > 1. Cancers: Les cellules néoplasiques sont riches en LDH. Il y a souvent augmentation relative des fractions 2, 3 et 4 (et 5 s'il y a métastases hépatiques). Hémopathies: Il y a augmentation des fractions rapides (1 et 2 ) en cas d'hémolyse in vivo.

Retour analyses