Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : POTASSIUM
Valeurs de référence sérum: 3.5 -5.2 mmol/L
urines de 24 h : 25.0 - 125.0 mmol/24 H
Unités du laboratoire Sérum : mmol/L
Urines : mmol/24 H
Délai de réponse 0
Type de tube à utiliser Sérum : V ou S Urines : U24
Tarification (Nbre de B) 80 B
Définition - physiologie Le potassium est quantitativement le principal cation intracellulaire. Le gradient de concentration qui existe entre les compartiments intracellulaires et extracellulaires est maintenu grâce à un mécanisme de transport actif utilisant l'ATP comme source d'énergie. La quasi totalité du potassium filtré au glomérule est réabsorbée au niveau du tube contourné proximal. Au niveau du tube distal il y a sécrétion du K+ par échange entre K+ et Na+. L'échange Na+, K+ est stimulé par l'aldostérone dont la sécrétion est modulée essentiellement par le système rénine-angiotensine. Le mécanisme de sécrétion protège l'organisme contre l'hyperkaliémie. Par contre une perte excessive de K+ n'est rectifiée que par un apport compensatoire.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon L'analyse est réalisée sur sérum ou plasma hépariné (patient à jeun). Les hématies doivent être séparées du sérum ou du plasma au plus tôt. L'hémolyse invalide le test. Le dosage est également réalisé sur urines de 24 H.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Hypokaliémies:
- Par carence d'apport
- Par pertes digestives: vomissements, diarrhées prolongées, abus de laxatifs,. . .
- Par pertes rénales (diurétiques, tubulopathies, hyperaldostéronisme)
- Par passage vers l'intérieur des cellules (alcalose, traitement par l'insuline, β2 mimétiques)

Hyperkaliémies:
- Par insuffisance rénale (secondaire à la diminution de la sécrétion de K+)
- Par insuffisance surrénalienne (secondairement à l'hypoaldostéronisme)
- Par utilisation de diurétiques d'épargne potassique ou par surcharge médicamenteuse.
- Par libération excessive à partir des cellules : en cas d'acidose, d'hémolyse massive, de rhabdomyolyse ou de lyse tumorale.
Remarque: Avant de conclure à une hyperkaliémie il convient de s'assurer qu'il n'y a pas une erreur au niveau du prélèvement : hémolyse ou séparation tardive du plasma et des cellules.

Retour analyses