Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : TEST TEST A LA LHRH : CE TEST N'EST PAS REALISE AU LABORATOIRE MAIS SUR R.V. EN MILIEU HOSPITALIER
Valeurs de référence Chez la femme, les taux de base de FSH et LH varient avec le moment du cycle (voir FSH et LH). L'intensité de la réponse varie en fonction du moment du cycle (maximum à mi-cycle, plus intense en phase lutéale que folliculaire). Il est recommandé de réaliser ce test en phase folliculaire. Lors du test un pic de sécrétion apparaît vers 30 à 60 minutes pour la FSH, vers 30 minutes pour la LH. (La riposte en LH est de 3 à 5 fois la valeur basale ; la riposte en FSH est de 1.5 à 2.5 fois la valeur basale).
Définition - physiologie La LH-RH (Luteinizing Hormone-Releasing Hormone), injectée par voie parentérale, provoque la sécrétion de FSH et de LH. Ce test évalue la capacité sécrétoire des cellules hypophysaires gonadotropes.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon - Faire un premier prélèvement avant l'injection pour dosage de FSH et de LH.
- Injection I.V. de 100 microg de LH-RH.
- Faire un second prélèvement 30 minutes après l'injection pour dosage des gonadotrophines.
- Faire un troisième prélèvement 60 minutes après l'injection pour dosage des gonadotrophines
Valeurs de référence : v.ci-dessus
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Ce test est utile pour confirmer un hypogonadisme secondaire (réponse diminuée ou absente). En cas d'hypogonadisme primaire, la réponse est exagérée. Ce test est utile pour la mise au point d'un retard pubertaire : la réponse est absente ou bien l'augmentation de FSH est plus marquée que celle de LH.

Retour analyses