Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : FROTTIS DE DÉPISTAGE GYNÉCOLOGIQUE
Définition - physiologie L’examen cytologique du frottis génital permet le dépistage de lésions pré-néoplasiques et néoplasiques du col utérin, qu’elles soient d’origine malpighienne ou glandulaire.
Une infection persistante par le papillomavirus (HPV) est la cause principale du cancer du col et des lésions néoplasiques intraépithéliales.
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon • Recueillir un échantillon cervical adéquat au moyen d’une brosse Cervex
• Insérer la zone centrale de la brosse dans le canal endocervical suffisamment pour permettre le contact étroit avec la région exocervicale
• Appuyer doucement puis tourner 5 fois dans le sens horaire
• Rincer la brosse Cervex immédiatement dans le flacon de solution de fixation (ThinPrep) en pressant une dizaine de fois les poils contre le fond du flacon
• Agiter la brosse pour détacher le reste des cellules recueillies
• Jeter la brosse.
Intérêt clinique - Interprétation des résultats Dépistage d’atypies cellulaires malpighiennes et/ou glandulaires
Classification de Bethesda :
• ASC-US : Anomalies épithéliales malpighiennes dont la signification n’est pas précisée.
• ASC-H : Anomalies épithéliales malpighiennes qui ne permettent pas d’exclure une lésion de haut grade.
• LSIL : Lésions de bas grade : Néoplasies intraépithéliales cervicales CIN1 ou dysplasie légère et les lésions dues à l’HPV.
• HSIL : Lésions de haut grade comprenant les néoplasies intraépithéliales cervicales CIN II et III ou dysplasies modérées et sévères et le carcinome in situ.
• Carcinome malpighien invasif.
• AGUS : Atypies des cellules glandulaires d’origine indéterminée.
• Adénocarcinome endocervical.
• Adénocarcinome endométrial.

Retour analyses