Powered by
X-Recherche

Fiche Analyse : FROTTIS OCULAIRE
Valeurs de référence Lors d’une conjonctivite bactérienne : absence de Staphylocoques coagulase positive ou négative, de Pneumocoques, d’Haemophilus influenzae, de Streptocoques viridans ou hémolytiques et plus rarement chez les immunocompétents de bactéries gram négatif. Dans certaines conditions tous les germes peuvent être pathogènes pour l’oeil.

Lors d’une kératite : absence de Pseudomonas aeruginosa, Pneumocoques, Moraxella,Streptocoques viridans, Staphylocoques aureus et coagulase négative, anaérobies,Actinomyces et Mycobactéries

Lors d’une canaliculite : Absence d’Actinomyces, Propionibactérium, Moraxella,Corynébactéries,Streptocoques viridans.
Définition - physiologie La flore commensale de l’oeil est constituée principalement de germes de la peau : en majorité des Staphylococcus épidermidis, ainsi que des Corynebacterium xerosis. De plus, la conjonctive peut être colonisée par des bactéries potentiellement pathogènes. Cette flore est en renouvellement constant .
Prélèvement - Propriétés de l'échantillon frotter l’écouvillon en le roulant toute le long de la paupière. Les larmes contenant un antiseptique, le frottis devrait être ensemencé immédiatement. A défaut il peut être conserver à température ambiante dans un milieu de transport NCvp 2heurs de préférence et 24 heures maximum. Kératite : grattage de la cornée au bord de l’ulcère (à faire par un ophtalmologue) à ensemencer immédiatement
Intérêt clinique - Interprétation des résultats De nombreuses conjonctivites ne sont pas d’origine bactérienne : elles peuvent être virales, parasitaires, due à une mycose , allergiques, … Lors d’une conjonctivite d’origine bactérienne, les germes recherchés sont souvent des germes qui peuvent être commensaux .Il faudra dès lors que la densité de germes soit importante, que le germe incriminé soit à l’état pur ou prédominant et que le gram soit inflammatoire. Les mêmes germes sont retrouvés lors des blépharites, kelazions, orgelets, dacryoadénites, dacryocystites.

Retour analyses